Les métiers d'autrefois

 

 

Nom français
Nom occitan
Informations
Aubergiste    
Boucher    
Boulanger lo bolangièr  
Bourrelier-sellier   Il travaillait le cuir, la corde et le chanvre. Il réalisait le harnachement des animaux, le capotage et la sellerie des automobiles.
Brassier    
Bûcheron lo boscassièr  
Cardier    
Chapelier    
Charpentier lo fustièr Le charpentier et le menuisier partait souvent pour la semaine avec ses outils sur le dos. Ils disposaient d'ateliers à demeure dans le village.
Charrons - Carrossiers   Cet artisan assurait la vente et les réparations des voitures et des charrettes. Le charron, souvent forgeron, assurait toutes les réparations.
Chiffonier lo pelhaire, lo pelharot  
Coiffeur    
Cordonnier - sabotier lo pegot - l'esclopièr

Cet artisan fabriquait des sabots et des galoches. Le sabot était réalisé entièrement en bois, alors que dans la galoche c'est seulement la semelle. En général, les bois blancs servaient pour les sabots de travail et le noyer pour ceux de jours de fêtes.

Vocabulaire : un sabot (un esclop), une paire de sabot (un parelh d'esclops), des sabots pointus (d'esclops ponchuts), la bride (la bata), les fers (los fèrres), ferrer les sabots (farrar los esclops), clouter (clavelar), les clous à ferrer (los clavèls), les souliers (los solièrs), le cuir (lo cuèr), les lacets (los correjons).

Corroyeur    
Couteliers    
Epicier - Denrées coloniales espicièr Les denrées coloniales regroupaient les spécialités de cafés, thés et chocolats.
Forgeron lo fabre

Maître du fer et du feu, cet artisan fabriquait et réparait les outils, ferrait et soignait les bêtes. Souvent, il tenait un café afin de faire patienter sa clientèle. En Rouergue, il était courant qu'il soit à la fois forgeron, maréchal, taillandier et vétérinaire. Généralement, il n'était payé qu'une fois par an.

Vocabulaire : la forge (la botiga), le soufflet de forgr (lo bufet), le travail à ferrer (lo farrador), le fer (lo fèrre), le cuivre (lo coire), l'étain (l'estam), étamer (estamar), l'étameur (l'estamaire).

Foudrier    
Ferblantier - lampiste    
Horloger lo relotgièr  
Horticulteur    
Marchand    
Marchand de tabac    
Maréchal à forge    
Maréchal-ferrant   Il ferre le cheval. La forge servait aussi pour réaliser des pièces ou des réparations commandées par les habitants.
Menuisiers - ébénistes menusièrs  
Mercier - Bonnetier    
Meuniers    
Modiste    
Muletier    
Négociants    
Notaire    
Peigneur de lène    
Perruquier    
Pharmacien   Certaines pharmacies portaient aussi l'enseigne d'herboriste, de droguerie médicinale ou de produits chimiques.
Quincailler   On y vendait la quincaillerie, les articles de ménages, des lampes en porcelaine, des chaudrons en cuivre, et parfois du charbon.
Raccomodeur lo petaçaire  
Rétameur   Souvent venus d'Auvergne, ils réparaient tous les ustensiles de ménage en fer ou en cuivre.
Retordeur    
Rouliers-transports    
Savonnier    
Serrurier    
Scieur    
Tailleurs d'habits    
Tanneur    
Tisserand    
Tonnelier    
Vannier   Ils étaient souvent des gens du voyage.
Voituriers (à chevaux)